Introduction à la période spécifique du premier cycle
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Introduction à la période spécifique du premier cycle

Par pascalpenot - 27-02-2011 17:50:34 - Aucun commentaire

 La page d'accueil de mon BLOG

Introduction à la période spécifique du premier cycle

 Nous voici donc dans le vif du sujet de la spécificité de l'entraînement en Ultra-trail

 Comment structurer une période spécifique à l'Ultra trail avec les approches très différentes relevées dans les écrits d'entraîneurs ou de physiologistes connus, notamment :

  • L'EMA de bruno heubi
  • Les seuils AL2- et AL 2+  d'éric Lacroix
  • Les WEC de guillaume Millet.
  • Le travail d'une allure spécifique impalpable en ultra-trail (existe-elle d'ailleurs?)
  • Ou encore le concept hors norme de Denis Riché avec des séances de VMA courtes type 30/30 courues à 90% de VMA sur des durées de travail équivalentes à celles pratiquées en seuil classique… Un seuil particulier donc, sans acidose avec pour intérêt de travailler le cardio longtemps avec une fatigue moindre.

 Avec en ligne de mire la 6666 ou l'idée est d'arriver sur la ligne de départ avec une forme acceptable et faire la course (avec néanmoins une stratégie établie sur un timing très large (22h)), l'objectif est d'abord de retrouver le goût des ultras et la saveur de la compétition.

Sauf évènement particulier pendant la course, courir après le temps n'est pas prévue sur cette course.

 Aussi, place à une préparation spécifique exploratoire en mixant et essayant un peu toute les méthodes citées. Evidemment, la programmation fera l'objet de modifications autour de tout ce brainstorming et entre ce qui me semble le mieux convenir et la gestion de la fatigue estimée ou mesurable.

 La durée de cette période sera de 6 semaines comprenant deux phases, la phase d'avant WEC du ventoux (4 semaines) et celle d'après WEC, de 2 semaines.

L'idée de base, sera

  • d'augmenter l'endurance "type grand raid" (est ce le spécifique de l'Ultra-trail?)
  • garder de la qualité avec des VMA courtes environ tous les 10/14 jours en quittant plus souvent la piste, plutôt en côte trail.
  • calculer son IE par un test de 10km puis tenter 1 ou 2 séances d'EMA dans la zone de 85% de FCM et de jauger son intérêt dans une planification d'entraînement à l'ultra trail
  • également programmer du seuil à 90% de FCM (selon Karvonen) mais avec des durées de fractions et d'effort pas trop longue de 6 à 8 minutes (car il faudra récupérer de la somme de tout cette programmation)
  • tester le concept à Riché
  • ressortir les bâtons de l'armoire

 J'utiliserai beaucoup le cardio avec les alarmes de zone d'effort et tenterai une lecture interprétée des mesures relevées… encore de la recherche sur le Web en perspectives.

 Autre nouveauté : contrairement aux années précédentes ou je programmais la perte de mes 3 kilos de gras de l'hiver en début d'année, je les ai gardé cette année pendant la période de travail de Vo2max. Je vais maintenant essayer de m'alléger en douceur d'ici octobre au rythme d'1/2 à 1 kg par mois.

 Bref, cette période spécifique comportera évidemment des erreurs de casting. Le retour d'expérience que j'espère en tirer me permettront, je l'espère de trouver le bon dosage pour la période spécifique de pré grand raid de septembre.

 

 

 

Billet précédent: Période générale Mésocycle 3 : développement Vo2max : Synthèse
Billet suivant: Période spécifique - Mésocycle 4 : spécifique pré 6666 Occitane - Semaine 1

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.23 - 624836 visites