Tour des cirques par les crêtes : 3eme jour
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Tour des cirques par les crêtes : 3eme jour

Par pascalpenot - 14-01-2013 11:39:19 - 2 commentaires

Tour des cirques par les crêtes : 3eme jour

4h30… le réveil du téléphone balance sa musique douce dans la nuit qui s’achève… déjà une bonne demi-heure que je suis réveillé, la vessie gonflée et douloureuse… Le thermomètre de la Suunto plafonne à 9 degrés sous la tente… combien dehors… 4 ?  Un peu plus ? Un peu moins ?… Pas encore envie de le savoir, pas encore envie d’avoir froid… je suis bien dans mon sac avec confort à zéro… suis bien au chaud… dans un état de bien être à une prostate douloureuse près !

Dehors j’ai entendu des gens arriver. A priori deux gars… ils semblent être montés de nuit pour assister au lever du soleil au sommet du grand Bénare… Le lever du soleil pour ma part...préfères rester au chaud de mon duvet… je vais attendre un peu qu’il soit assez levé pour chauffer l’air... En attendant, sous la tente, je me prépare un bon café puis un chocolat chaud.

 

A mesure que les rayons du soleil réchauffe l’atmosphère, je me réveille tranquillement, vide enfin ma vessie, prépare mes pieds pour la nouvelle journée, plie le bivouac. Je me décide finalement sous une température moins froide à prendre le chemin du Maido.

 

Il est 6 heures quand au pied de la croix, au départ pour un dernier regard, je resterai finalement collé de longues, très longues minutes à rêvasser sur la beauté bien réelle que me donne cette ile à son réveil matin… Malgré la brise froide, je ne bouge plus, j’en oublie le temps, mon rendez vous du Maido... Seul un sentiment de liberté m’envahit… une liberté sublime, éternelle !

 

Comment se lasser de ça !

 

Je sors de mes pensées par un message d’Hélène qui m’informe qu’elle est à la bourre… Je regardes ma montre et je me dis : « tant mieux !!! ».... A force de rêver tout haut avec devant moi la beauté de Mafate, de Cilaos, du massif dominant du Piton des neiges ou celui plus discret du morne de fourche, j’avoue que je ne suis pas très en avance non plus.

 

C’est à peu près en même temps que nous nous retrouvons au parking du Maido… Elle est accompagnée de Sandrine que je découvre et qui reprends les sentiers. Pour le ravito, elle m’a apporté un énorme panier dans lequel m’attendent pour le ti déj des fruits que j’appelle affectueusement mes bonbons !... des Mangues josés (hmmmm c’est bon !) et des litchis (hmmmmmm que c’est bon !)

Après ce ravito gourmantd, Sandrine armée de sa ceinture de Water-cowboy et Hélène drapée de son beau tee-shirt militant m’accompagneront un peu plus de 2 heures en direction de l’ilet alcide… Leur compagnie me sera très agréable… Après 2 jours de randonnée solitaire, je me retrouve à papoter comme une vieille fille sur un peu tout et beaucoup de riens.

 

De retour dans ma solitude bien avant midi, je fais un état des lieux de ma journée… Il fait beau et bon… Bien que le sac se transforme peut à peu en fardeau pour mes épaules trop maigres, je me dis que je peux atteindre l’arête séparant dos d’âne de Mafate sans trop me speeder avant ce soir…. Ca ferait un bon endroit pour bivouaquer.

 

Dans la descente vers sans souci, je trouve un peu de gomme arabique à me mettre sous la dent

 

Je cueille également en traversant un champ, une feuille de géranium rosat pour ma semoule du soir.

 

Arrivé à  l’école de sans souci, je fais ma pause casse croute à la boutique « chez Bernard »… En ce troisième jour, je commence à avoir des envies « de conneries »… après une grande eau de Cilaos, je mangerai une glace, un bounty et un mars !!!

J’en profite également pour faire le plein d’eau au robinet du stade de hand à coté de l’école.

 

Après le lit de la rivière des galets, j’embraye sans attendre vers dos d’âne par le quartier Pichette… « Et les dindes…. Vous savez que c’est bientôt noël ?.... gare à vos miches ! »

 

Dans les raccourcis du quartier je tombe sur des passiflores poc poc…

 

Un genre de mini fruit de la passion en plus sucré (miam miam !)

 

Je trouverai également deux, trois prunes malgaches à me mettre sous la dent

 

Arrivé à dos d’âne, Il est 17 heures passée quand je refais une nouvelle pause casse-croute (décidemment en ce troisième jour de trek, je ne pense qu’à bouffer !!!) à la boutique Vival avec pain aux raisins, chausson aux pommes, une 50cl de Cilaos et un Yop coco.

 

Après avoir refait le plein d’eau à l’aire de pique nique à coté du stade, je grimpe la roche vert bouteille… Je sais maintenant que j’ai largement le temps pour arriver avant la nuit au lieu de bivouac que je voulais : à la croisée des sentiers de la plaine d’Affouches et du gite chicot ; au piton fougères. Sur place, il fait bon, ni trop chaud, ni trop froid. Je m’installe tranquillement et prends ma douche à la lingette sous les derniers rayons du soleil.

 

Au menu du soir, l’éternelle semoule complète, une fois n’est pas coutume parfumée au géranium, et accompagnée pour ce soir par une boite de foie de morue… La ravito d’Hélène de ce matin m’offrira en supplément le dessert du soir avec une pomme. Je me coucherai en même temps que la nuit après un long regard en l’air, à regarder surgir peu à peu les premières étoiles dans le ciel noir.

 

A suivre

 

 

 

Billet précédent: Tour des cirques par les Crêtes : 2eme Jour
Billet suivant: Tour des cirques par les crêtes : 4eme (et dernier) jour

2 commentaires

Commentaire de lalan posté le 14-01-2013 à 17:52:33

Tu nous fait voyager à chaque fois, qu'est ce que c'est magnifique!!!!!

Commentaire de Arclusaz posté le 18-01-2013 à 20:53:43

ça devrait être interdit des vidéos et des photos pareilles !

allez, je ne t'en veux pas : merci, merci, merci.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.24 - 618557 visites