Week-end Volcan Jour 2 : A la découverte d’un sentier fermé
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Week-end Volcan Jour 2 : A la découverte d’un sentier fermé

Par pascalpenot - 30-11-2011 16:44:00 - Aucun commentaire

Week-end Volcan Jour 2 : A la découverte d’un sentier fermé

La trace est la : http://www.openrunner.com/index.php?id=1339121 

Réveil matinal, avant 5h. Passé une bonne nuit fraîche, au chaud dans mon sac de couchage.

Le temps de se préparer et tout plier et je prends le sentier vers 6h pour une rando dans la totale l’inconnue pour sa deuxième partie.

Peu de gens savent qu’au pied du piton de la fournaise, dans la rampe Liot, se trouve une foret primaire de toute beauté où règne encore en maître, un arbre ici emblématique, le Tamarin.

Il est de toute les formes, torturées par les vents et les cyclones mais ne rompt jamais. Même à terre, il vit et pousse encore !

Sur le sentier, je trouverai quelques fraises primeurs me donnent le fruit bio du matin.

A la sortie de la forêt on arrive au fond de la rivière de l’est dans la savane cimetière. Ici vaches, veaux et taureaux errent en pleine liberté. D’où mes bâtons de rando à poste…. J’ai le souvenir il y a 5 ans d’un jeune Taureau dans la prairie du sentier remontant vers le nez de coupé de sainte rose qui m’avais défié l’air de dire : si tu penses vraiment en avoir plus grosses que les miennes…ben tente ta chance !… j’avais du faire demi-tour par prudence. Aujourd’hui je trouve un troupeau paisible.

Arrivé au cassé de la rivière de l’est, se trouve un abri pour les bivouacs.

A l’intérieur il est encore fonctionnel. Souvenir d’une rando avec Anise ou on s’y était réfugié par un temps bruineux de farine, transi de froid, les lèvres bleues, à se frotter le corps à tour de rôle avec énergie pour se réchauffer avant de repartir.

Du bivouac, le point de vue sur les méandres de la rivière de l’est 700 mètres plus bas est à coupé le souffle.

A partir de maintenant, je pars dans l’inconnu du sentier menant aux citernes EDF. L’idée n’est pas de parvenir coûte que coûte au trois citernes mais d’avancer, de découvrir, d’explorer et de descendre jusqu’à l’approche de midi avant de remonter dans l’autre sens ou que je sois parvenu

Les 20 premières minutes parcourent une première foret de branles. Le sentier est parfois labouré par le passage des vaches. De nouvelles vues s’offrent sur la rivière de l’est.

Le sentier traverse ensuite Les mares. D’apparence herbeux, le sentier est en fait très spongieux. J’ai l’impression de marcher sur un tapis d’éponge très humide malgré cette belle journée.

Enfin vers 1600 mètres d’altitude, j’arrive à ce que je voulais… de la forêt, épaisse, tropicale, sauvage. La progression sera maintenant très lente, pente, obstacle, sol fuyant, je dois parfois me baisser ou utiliser le coupe coupe pour avancer.

Je sais déjà que je ne parviendrai pas aux 3 citernes. Je veux garder un timing horaire suffisant et sécurisant pour remonter. Je doute même avec une frontale que se sentier se devine aussi facilement.

Alors je regarde autour du moi

Le pinpin (fruits du vacoa des hauts)

Un jeune palmiste rouge

Une orchidée rare, le faham, qui commence sa floraison

Un autre orchidée, le ti-carambole

Je rebrousserai chemin au niveau d’une ravine vers 11h15. Le temps de pique nique et de faire une pause, et j’attaque la raide remontée

 

En chemin, rencontre furtive avec un zoiso la vierge.

Je serai de retour au parking du volcan 11h après mon départ.

Les sabres marrons pendant des heures ont d'abord caressés mes bras avant de les irriter à force de frottement.

Le temps de faire le plein d’eau de mes bouteilles au gîte et d’une douche à la lingette, et je prends la route pour les kiosques de Textor à 20 minutes d’ici, ou je compte passer la nuit.

Billet précédent: Week-end Volcan Jour 1 : Courir en pleine nature à 2300m
Billet suivant: Week-end Volcan Jour 3 : Un parcours parfait pour l’entraînement Trail

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 624848 visites