Nutrition : Test boisson Hydraminov
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Nutrition : Test boisson Hydraminov

Par pascalpenot - 05-08-2010 17:55:39 - Aucun commentaire

Le mois dernier J’ai fait un essai pendant les 5 premières heures du trail des Mélèzes (course non terminée pour méforme) sur un nouvelle boisson Hydraminov neutre de la société effinov.

Voici le retour sur cet essai. Même si la course n’était pas très longue (57km), j’avais organisé l’essai sur la base d’un protocole alimentaire comme pour courir un ultra.

    Pour bien argumenter ci-après mon retour de test, je rappelle pour information le formalisme de ma stratégie nutritionnelle habituelle en ultra :

  • 2 à 4 premières heures (selon l’ultra) :
    • 40g Malto + 50 cl st yorre (selon météo) eau par heure
    • 2,4g protéines (en cachet) par heure
  • heures suivantes (par heure) :
    • 25g malto + sel
    • selon les cas 20g miel ou picoreur ravito (raisins secs, morceau banane en général)
    • 2,4 puis 3,2 après 10h puis 4g protéines
    • 1 à 2 green magma en cachet.


    Pour l’essai, je me suis présenté sur la ligne de départ avec 8 heures d’hydraminov comme suit.

  • A la ceinture, 2 bouteille de 75cl, chacune dosé à 40g d’hydraminov neutre,
  • Dans le baluchon, 3 blle 75cl vide d’eau contenant chacune 50g d’hydraminov ; 1 blle devant servir au dosage de 1,5 litre pour 2 heures
  • Du miel, 20g par heure à partir de la 3 ème heure.
Avis sur le produit.
    Information nutritionnelle donnée par Effinov nutrition
  • La composition est bien détaillée pour ce qui est des électrolytes, des vitamines certaines protéines et le taux de malto. Par contre concernant les glucides le reste des sucres n’est pas détaillé. L’aminogramme également n’est pas complet.
  • Il est à remarquer qu’il n’est pas mentionné du « peut contenir tracé de blé, œufs, etc… » que l’on trouve sur des produits concurrents, qui semble traduire une bonne maîtrise de la chaîne de fabrication.
  • Autre gage de qualité : le label Wall protect preuve d’une bonne traçabilité et garantie anti-dopage.
  • Content de la présence à des taux intéressants de protéines dans une boisson de l’effort. Ces dernières contribuent de manière non négligeable à la dépense d’énergie pouvant aller jusqu’à 10% en fin d’ultra. Outre l’apport énergétique, les acides aminés proposés sont intéressants pour leur visée digestive (tant pour leur rôle favorable sur l’immunité que sur la cicatrisation intestinale) et pour une possible moindre fatigue mentale selon les individus sur de l’ultra.
    L’émulsion :
    Très content de voir que malgré la présence de protéines, ça ne mousse pas dans le bidon. La solubilité du produit est d’excellente qualité.

    Le goût :
    Le goût est moins neutre qu’il y parait. Il est certes minime, comme un goût synthétique lié je pense aux protéines (même goût léger quant je prenais ces protéines sous formes de cachet).
    Dans tous les cas ce goût très léger est néanmoins suffisant pour constater que je changeais de goût en prenant un miel. Aussi le risque de lassitude ou de monotonie n’est pas à exclure en Ultra si on limite sa gestion alimentaire au seul hydraminov. Le duo gel (ou miel)/hydrique destiné au départ à offrir plus de souplesse dans le maintien d’une cible nutritionnelle de 40g/h de sucre trouve donc ici un nouvel intérêt pour la gestion de variation du goût.

    Le tube gastrique :
    Aucune gène par rapport à d'habitude (malto+sel). La présence de glutamine et d’arginine, quand on connaît leur rôle donne un gage supplémentaire pour l’endurance digestive.

    Le coté pratique
    Hydraminov réduit énormément les soucis de gestion alimentaire que j’avais jusqu’alors avec la prise de protéines et green magma sous format tablettes. Dans la course, le timing de « toutes les heures » n’était jamais bien respecté. De plus cette prise occasionnait un légère perte de temps. Le « tout en un » glucides/protéines/électrolytes/vitamines proposé par Hydraminov permet une meilleur gestion de la nutrition en course et une meilleure concentration sur la gestion de l'effort.

Billet précédent: Coupure de mi-saison : S1 se reposer
Billet suivant: Coupure de mi-saison : S2 se reposer encore et 2 sorties

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.25 - 618589 visites