Cross du piton des neiges 2006
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Cross du piton des neiges 2006

Par pascalpenot - 06-08-2009 20:29:46 - 5 commentaires

Le dimanche 7 mai 2006, j'ai participé au cross du Piton des neiges. La veille j'ai accompagné ma puce un petit quart d'heure dans la montée du bloc. Elle dormira au gite du piton (moi à Cilaos à la roche merveilleuse). On se retrouvera demain à l'arrivée au sommet.

***

Dimanche 7 mai, il est 06h20 du matin. Les derniers concurrents s'enregistrent pour le départ.

***

Encore un petit quart d'heure avant le départ et je demande à un boug' de me prendre en photo devant la ligne. Mème si il y a une semaine encore, j'étais sur le royal raid, je voulais faire cette course. Une arrivée à 3070 mètres, ce n'est pas courant... surtout qu'après la course, il faut redescendre dans l'autre sens à pied! Mème si je prévois d'en garder sous "la pédale" et de faire la course au feeling et le coeur toujours au "vert", je compte sur mes qualités de randonneur infatigable pour dire quelques "pardon, mi pass' à droite - pardon mi pass' à gauche" dans la montée du bloc puis vers le sommet

***

Dans cinq minutes, la horde sera lachée.. Le vainqueur sera Didier Mussard, dossard 179.... Je vous laisse trouver

***

Nous voici dans le vif du sujet. Environ 270 concurrents au départ. Les 5 ou 6 premiers kilomètres nous balladent sur la route forestière de la roche merveilleuse. J'ai pris un départ cool et je fais des coucous réguliers avec mon appareil photo à des concurrents. Je mettrai environ 45 minutes pour arriver au pied du bloc.

***

Je suis dans le premier tiers de la montée du bloc.. J'ai mis en route la machine... Je monte au train en écoutant mon coeur... Je pousse parfois le rythme à coup de "pardon mi pass'" et recupère à coup de "coucou" avec l'appareil photo. Au dessus de ma tète, le piton des neiges lieu de l'arrivée.... Si seulement le temps restait aussi beau et dégagé une fois la haut, ce serait le pied!

***

J'arrive à l'abri du petit matarum, point de ravitaillement dans la montée vers le gite de la caverne dufour. J'ai du mettre un quarantaine de minutes depuis le bloc. Les graphittis sur l'abri montre que la Réunion a encore du travail à faire sur la culture du respect de l'environnement. L'intérieur de l'abri est sale et défoncé... dommage pour un randonneur-bivouaqueur comme moi... mais bon, restons dans la course.

***

A la fin de montée du bloc, je me retourne et hurle "souriez!!!" au concurrents derrière moi. Certains se prêtent au jeu et saluent les bras levés.

 

***

Ces douze derniers mois, j'ai du passé 5 ou 6 fois par les sentiers du piton des neiges et jamais, je n'ai vu un temps aussi beau et une lumière aussi net du panorama... on distingue nettement au fond le "téton" du piton de la fournaise et la cassure abrupte de la plaine des remparts. En dessous, la plaine des cafres avec, sur la droite, les pitons bleu et lepervanche et plus bas, une entaille dans la barre du coteau maigre indique le début de ravine cachée de grand bassin. Au premier plan,on peut voir entièrement la forêt de bébour, le "quatrième cirque" englouti par les dernières coulée du piton il y a plus de 20000 ans. La beautée du panorama me laisse emerveillé et "sur le cul"!

***

Mais revenons dans la course... Il me faudra bien 20 à 25 minutes pour arriver la haut....P....! quel ciel beu!!!

 

Ca y est, c'est fini.. Je grimace un peu car j'ai poussé le moteur à bloc dans le final histoire d'en conclure sous les 3 heures... Je termine au milieu du classement, 137ème en 2h56'39". Une semaine après le royal raid et bien qu'ayant fais le "couillon" avec mon appareil photo sur le parcours, je suis rès content de moi.

***

Cerise sur le gateau, au sommet je retrouve mon Zezer venue assurer ma logistique vestimentaire. Nous redescendrons le piton en "randonneurs des lilas", à admirer les tan rouges et écouter le chant des merles péi.

La prochaine course au programme sera l'arc en ciel en juin. C'est un peu comme la course du tangue de janvier dernier : ça monte la première partie et redescend dans la deuxième sauf qu'il y aura beaucoup plus de dénivelé, moins de boue, de la caillasse et 25 km de plus. Comme à la course du tangue, je ferai à la montée en coureur - au "coeur" - et terminerai par un "batkaré photo" dans la descente.

Billet précédent: Royal Raid à l'ile Maurice 2006
Billet suivant: Plaine des lianes : Une réunion plus sauvage

5 commentaires

Commentaire de béné38 posté le 06-08-2009 à 22:11:33

Hum... bien sympa tout ça.
Dommage je n'arrive pas à voir toutes les photos, ça vient de mon pc ??

Commentaire de RogerRunner13 posté le 07-08-2009 à 11:17:29

Ca fait rêver, mais effectivement il y a un problème avec les photos!!!

Commentaire de pascalpenot posté le 07-08-2009 à 11:44:33

en espérant avoir réparé le pb des photos

Commentaire de RogerRunner13 posté le 07-08-2009 à 14:01:52

Oui! super les photos, merci.....

Commentaire de Mustang posté le 08-08-2009 à 11:06:38

Une bien belle grimpette! Bravo!! la Réunion, une terre d'aventure..........!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.23 - 625975 visites