Bat in karé dans le coeur de l'ile : dernier jour
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Bat in karé dans le coeur de l'ile : dernier jour

Par pascalpenot - 24-02-2013 16:19:08 - 4 commentaires

Bat in karé dans le coeur de l'ile : dernier jour

Je me réveille le matin avec la tente humide… c’est le risque des tentes simple toit on a parfois l’impression qu’il pleut de l’intérieur… je me réveille avec le halo de fumée du chocolat chaud éclairé par la frontale. Nous sommes le dernier jour du bat’karé et le premier jour de l’année. Pour le reste tout est dit dans la vidéo

 

Quan j’arrive au kiosque d’affouches, je tombe sur une affiche qui signale l’éboulis devant lequel je me suis retrouvé nez à nez hier. Ça aurait été sympa d’avoir eu la même affiche de l’autre coté !!!

 

Pour ce 1er janvier, le soleil est radieux malgré le cyclone Dumile qu’on annonce pour les prochains jours. J’ai le souvenir d’un couple de touriste à Cilaos, jeune et sportif tout en blanc Salomon, des clones de Killian Jornet…. Dont la nana quand je lui avais dit que je partais vers st Denis en passant par Mafate puis Salazie m’avait presque engueulé… « Non mais ça va pas la tête, vous savez qu’il y a un cyclone qui va s’abattre sur la réunion bientôt !!!!.. Elle me disait ça avec véhémence comme si c’était l’heure de la fin du monde… Il y a des gens qui ont vraiment la panique facile !... Bref Dumile, je l’ai suivi un peu le serveur météo par téléphone et aussi beaucoup par les gens que je croisai… Il devrait être la pour le après demain… Mais ce matin le temps est beau !

 

En démarrant le dernier sentier je me ferai suivre par 2 chiens errants qui resteront avec moi pendant plus d’une heure. D’abord craintifs, ils m’apprivoiseront peu à peu… je leur donnerai les noms de marron et noiraud. Quand je m’arrête il s’arrête derrière moi et repartent quand je repars !... n’ayant plus rien de solide à manger, je leur donnerai un bol d’eau avec un sachet d’hydraminov qu’ils boiront un peu, comme par politesse. Même si on sympathise un peu, je ne veux pas les caresser… au plus tard au Colorado, il me faudra les chasser… Je ne les amenéerai pas chez moi… pas l’âme ni la vie d’un maitre… et les faire descendre jusqu’à St Denis, c’est les promettre à la fourrière… ici, dans les bois, au moins ils sont libres et vivants !

 

Avant d’arrivée sur le pré du Colorado, je croiserai une traileuse. Je la salue, l’arrête et entame la discute trail. Elle se prénomme Séverine. J’apprendrai avec intérêt qu’elle est la directrice du BRGM, bref c’est une géologue. Avec intérêt car j’ai toujours rêvé de pouvoir un jour randonner ou trailer avec quelqu’un qui serait capable de m’expliquer la roche, les couches de sédiments bizarroides que l’on retrouve dans les cirques et mille autres questions d’enfant ! Si je devais revivre ma vie, voila un métier qui m’aurait plus de faire. Séverine est à la recherche d’un club de trail. Je lui parle des Raideurs 2000. On s’échange des coordonnées avec la promesse de lui donner le contact pour le club… depuis on s’entraine ensemble sur le stade de la redoute

 

Je croise dans le descente un autre traileur du forum qui me connait enfin qui plutôt reconnait mon chapeau. On papote course et bivouac… Il en fait lui aussi mais sous bache, comme à l’armée !

 

Autre rencontre… avec un randonneur dont j’ai oublié le prénom (christian je crois). Il est desendu le matin même de l’avion pour faire la traversée de l’ile. Il me reconnait aussi en me disant qu’il s’est notamment servi de mon blog et de mes récits pour préparer et débuter son voyage. Je le préviens qu’un cyclone arrive, lui donne le nr de téléphone du serveur météo et l’invite à ne pas tenter le diable s’il tombe nez à nez avec des ravines en crues ! Je le quitte en lui souhaitant une bonne traversée

 

Enfin en cette dernière matinée de voyage, je ferai une dernière rencontre avec Michel du Caposs, le club de trail de la possession. Il est parti de la possession en reco du trail des anglais…on discutera de thierry chambry et de la planète trail et m’accompagnera un bout de chemin avant de tracer en traileur dans la descente du Colorado

 

Il est 10h30 quand l’aventure se termine… les commentaires de fin en vidéo

 

A la prochaine

Billet précédent: Bat in karé dans le coeur de l'ile : 3eme jour
Billet suivant: S1 : Batkaré dans l’ile, Dumile, Vélo, Rando

4 commentaires

Commentaire de robin posté le 26-02-2013 à 16:22:01

Merci pour la Saga "Bat in Karé". Ce fut un beau voyage.

Commentaire de torchure posté le 26-02-2013 à 17:37:45

Merci de nous faire vivre tes superbes aventures !! Ca nous change de la neige...

Commentaire de akunamatata posté le 26-02-2013 à 19:00:52

ca merite de passer sur le site du MTC ;))

Commentaire de pascalpenot posté le 28-02-2013 à 00:01:55

tu peux jm

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 618522 visites