Entrainement semaine 38 : Dernière reco vidéo avant Tapering : La terrible montée du volcan
pascalpenot

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Entrainement semaine 38 : Dernière reco vidéo avant Tapering : La terrible montée du volcan

Par pascalpenot - 27-09-2012 19:55:06 - Aucun commentaire

Entrainement semaine 38 : Dernière reco vidéo avant Tapering : La terrible montée du volcan

 

Lun

17-sept

repos

Mar

18-sept

repos

Mer

19-sept

repos

Jeu

20-sept

Vo2Max 10x1' en cote

Ven

21-sept

Reco GRR Départ - Mare à boue

Sam

22-sept

Reco GRR allure lente Maido Orangers Gd place Roche place Maido

Dim

23-sept

repos

 

Poids 62,1 kg

Commentaires de la semaine

Semaine bien segmenté avec 3 jours de repos suivi d'un dernier WEC :

  • 1 Vo2max
  • 1 Reco GRR avec travail cardio sur la montée du départ GRR
  • 1 Reco GRR marche. En bonus le Maido de nuit à cardio ultra (60/65% FCM)

 

Jeudi : Vo2Max

J'avais initialement programmé des 300 la vieille. Un empêchement , pas de piste sous la main le jeudi, j'ai transformé par des 1' en cote sur une route béton à 8%.

Je n'ai pas pu terminé les séries programmées (10 effectuées sur 12 programmé)… une alimentation riche en légumes crus le soir me joue parfois des tours… j'ai du m'isoler rapido dans le champ de canne, kleenex à la main. 7'40 tout de même passé au dessus de 90% de FCM.

 

Vendredi  : Reco GRR St Philippe – RN3

Sortie avec le CSA DA181 entre Ste Philippe et la RN3. Nous sommes une bonne quinzaine.

Garmin au poignet, je fais l'éclaireur dans la partie des champs de canne

 

Voici la raison pour laquelle, je pense qu'il y aura de légers bouchons dans cette partie. Ce n'est pas très large et quelques parties de sentiers au début sont raides avec des nids à entorse.

 

Les champs de canne en video…. Mais qui a dit que les femmes même dans les sentiers ça parlent tout le temps?!!!!

 

Un ti peu plus haut toujours dans les champs de canne

 

Une fois quitté les champs de canne on attaque la route ceinture pour 12/15 minutes de… descente. Ben oui on redescend de 90m de D-.

 

Ma tactique jusqu'au kiosque de foc foc pour éviter les bouchons du grand raid

 

La montée du foc foc!... sentier mythique du grand raid…30% pendant 1h30 (pour moi) dans un sentier qui monte droit dans la pente tout en bordel!

 

La montée du foc foc : Au bout de 25 minutes un peu plus de roches saillantes

 

La montée du foc foc : Les racines s'emmèlent!

 

La montée du foc foc : Immergé dans la foret!

 

La montée du foc foc : La grenade!

 

La montée du foc foc : au bout d'une heure on quitte la foret, on se retrouvera exposé au vent et au froid

 

La montée du foc foc  : Dans les gratons en attendant les puy ramond

 

La montée du foc foc  : Interminââââbbleuh gratons!

 

La montée du foc foc   : Enfin les puy Ramond… et le vent!

 

La montée du foc foc  : dans les faux plat du foc foc

 

Des puy magnifiques partout!

 

La montée du foc foc   : en ligne de mire le piton de bert

 

La montée du foc foc : Arrivée au bord de l'enclos

 

La montée du foc foc   : La parking du volcan approche

 

Au niveau de piton rouge, je quitte le parcours grand raid et pars en hors piste en restant au bord de l'enclos pour rejoindre le gite me ravitailler en eau

 

Au gite, ayant beaucoup d'avance sur l'heure de rendez vous du bus à la RN3, le restaurant ouvert me met en appetit

 

Ah non, Hydraminov ça c'est pour l'effort… c'est pour courir môôôssieu!!!!

 

Un chocolat chaud en entrée!... c'est mieux!

 

Ooohhh….. Un cari Espadon… mais c'est MERVEILLEUX!!!!!

 

Je rejoins le ventre lourd au niveau du piton Hauï, le tracé du grand raid pour entrer dans la magie de la plaine des sables

 

Comme je l'esperais, je retrouve pour finir des camarades du club. On se regroupe une huitaine au sommet du piton de basaltes.

 

Je continuerai jusqu'à la RN3 en courrotant en groupe.

 

On terminera la dernière heure sous la farine… à l'arrivée Pascale nous gratifiera d'un pull extra-lunaire… comme quoi, il n'y a pas que mon chapo d'paille qui est unique!

Samedi : Reco GRR Maido/Maido

Cette reco n'était pas prevue dans mon programme au depart. Mais voilà, le dépôt d'un bulletin dans un magasin de sport, un tirage au sort heureux et me voila avec une dizaine d'autres traileurs les heureux gagnants d'un sortie Décathlon Réunion sous la Houlette de Thierry Chambry vainqueur de l'édition 2007.

 

Connaissant Thierry, je lui dit que pour bien recupérer de ma sortie de la vieille, je resterai à l'arrière et ferai le serre file. Une photo de la Dommt company du jour et direction le ti col

 

Avant de demarrer la sortie chacun se présente autour d'une même passion. Ici c'est Thierry alias titirun qui s'y colle

 

Mafate comme toujours, nous émerveille des les premiers pas. Quelle beauté, quel relief!

 

La sortie proposée par Thierry ne se résume à pas un sortie rando-course en groupe. Régulièrement nous feront des arrets permettant le regroupement mais aussi de traiter et d'échanger sur la gestion de course d'un Ultra. Certes j'ai une bonne maitrise de tout cela mais l'approche et la pédagogie de Thierry donneront un nouveau regard à l'intérêt de la feuille de route, de la gestion nutritionnelle ou mentale.

 

Le rythme est assez lent et cela me convient parfaitement. Après la passerelle, on fera une halte déjeuner dans le sentier avant Cayenne. Un peu plus de 4h pour environ 10km. Il reste un peu plus de 15km et quelques uns montrent les premiers signes de fatigue… Nous sommes donc partis pour un sortie lente mais qui sera longue et qui se terminera de nuit.

 

J'accompagnerai à l'arrière souvent Thibaut, tout heureux comme un gamin d'être la. Plutôt randonneur occasionnel, il découvre le trail. Au fil des heures, l'enthousiaste laisse la place à la dureté du terrain. Je le conseillerai et le motiverai… Un peu. Car Thibaut, quel mental… Il ne lâchera pas le morceau jusqu'au bout. Cette sortie vaudra pour lui comme son premier grand raid… De retour aux voitures, je lui dirai qu'avec une meilleure hygiène de vie et la pratique plus régulière du sport, il a toutes les armes pour être un bon traileur.

 

La montée du Dacerle se passera mieux que je le pensais. J'encouragerai un peu Franck, en crise de sommeil de tenir bon jusqu'à Roche plate.

 

Et il tiendra… la crise s'apaisera d'elle-même

 

La nuit nous enveloppe en quittant Roche plate. A la breche, a la demande de Thierry, je pars devant pour rapprocher les voitures à l'arret de bus du Maido. Me voila heureux de pouvoir faire le Maido de nuit à mon train avec un suivi cardio GRR c'est-à-dire autour de 65/70% de FCM sauf sur la fin ou je pousserai un peu plus

 Bien reposé dans mon rôle de serre-file, je mettrais juste moins d'une heure pour attendre le sommet.

Une fois dans les voitures au chaud du chauffage, sortiront gateau, crepes, boissons...à nous la fenêtre métabolique!

 

A la prochaine

Billet précédent: Sxx : D'un Grand raid à l'autre le semainier
Billet suivant: Entrainement semaine 39 : C'est l'heure de l'affutage GRR

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 638141 visites